Notre Ferme

SON HISTOIRE

Une demeure seigneuriale…

Les premiers écrits concernant la Ferme de Loro, remontent à l’an 1306. Elle était à l’époque, d’après les historiens, une demeure seigneuriale dépendant de la mense de Toul (où se trouvait l’évêché), et probablement détruite à cause de la dépendance de Montzey aux Templiers..
Les bâtiments d’aujourd’hui, d’après ce que l’on sait, auraient abrité une communauté de moines à la fin du XVIIe siècle, installée là afin de faire défricher le territoire.

C’est mon arrière grand père qui a acheté la ferme en 1912 . A l’époque, il produisait les produits de première nécessité. Mon grand père a prospéré en tant qu’éleveur de chevaux de trait.

Le tracteur a détrôné le cheval de trait et mon père a arrêté cet élevage en 1960. Le troupeau de bovins, destiné à la boucherie qui existait depuis plusieurs années, l’a remplacé peu à peu pour arriver à une centaine de taurillons Charolais. Au fil des ans, les céréales (100ha) ont remplacé les prairies où pâturaient les chevaux.

En 1983, mon père a cédé une dizaine d’hectares afin que mon frère, Bruno, puisse s’installer comme arboriculteur à la ferme de Sabieumé.

Bruno a commencé par des mirabelliers puis vinrent les pommes, les pêches, les abricots les cerises, les questches et les poires.
Pour finir, je suis venu m’installer avec les productions de cérèales, fraise, Framboises, haricots et aquaculture.

 

De nos jours :

J’ai repris l’exploitation en 1996, avec ma femme à mes côtés. Nous cultivons 70 ha de céréales, 2.70 ha de fraises et 2 ha d’aquaculture (poissons et écrevisses)

Tous nos efforts sont concentrés sur la vente de nos produits, directement aux consommateurs.